INTELLIGENCE EMOTIONNELLE ET MANAGEMENT AGILE

05/04/2020
Auteur: D Piekarski

ImageCertains me définiront défaitiste d'autres proactif toujours est-il que beaucoup de structures risquent d'avoir besoin d'efficience et de réactivité immédiates pour remplir vite les carnets de commandes, produire en logique chaine de valeurs, réduire les délais de paiement des clients. 

Pourquoi? L'après confinement peut être chez certains, une course contre la montre pour optimiser : 

Image

Chiffre d'affaires : La période de confinement va indéniablement redistribuer les cartes des marchés en cours mais aussi à venir. L'arrêt brutal au plan internationnal du business va obliger chaque structure à redéfinir sa stratégie court terme avec comme objectif principal de limiter la casse de " perte séche " des 2 ou 4 mois d'inactivité couplés aux vacances d'été soit un rebond prévisionnel possible au mieux en septembre - octobre. Cela veut dire pour beaucoup de sociétés quelque soit la taille, un chiffre d'affaires en exercice civil qui se fera sur  5 ou 6 mois au lieu des 10 ou 12. On peut donc estimer à plus de 50 % et encore cela dépend de l'activité et de sa saisonnalité, la perte de chiffre d'affaires. 

Pourquoi? ce sénario est optimiste car il faudrait que la machine se remette en route en Juin avec des prospections, des réactivations de marchés et donc de commandes avant les vacances d'été. Sinon, les commandes passées en septembre ne donneront lieu qu'à des commandes facturées sur Novembre au mieux pour certains secteurs. Dans ce cas, la perte de chiffre d'affaires sera plus lourde avec seulement 20 à 30% de chiffre d'affaires facturé sur l'exercice civil 2020.    

Résultat économique : Même si le chômage partiel peut en partie éponger les charges salariales, il n'en demeure que les entreprises ont d'autres charges à supporter que les salaires. Stocks de matières premières , produits en magsin immobilisés et même payés ou de produits semi-finis ou finis fabriqués, charges externes même reportées comme les loyers, les frais d'électricité, de gaz.... qu'il faudra quand même payer , autres charges externes ..... vont naturellement écorcher le résultat économique 2020. Seules les entreprises en haut de bilan fort pourront faire le gros dos en attendant la reprise en vitesse de croisière. 

Trésorerie:  Réactiver l'activité demande du cash court terme. Les prêts de trésorerie sont un plus à n'en pas douter mais n'oublions pas qu'ils sont à rembourser. Combien de temps faudra-t-il pour équilibrer produits - charges ? Si l'activité met un certain temps pour repartir, il n'est pas impossible que la trésorerie se reconstituera au mieux au 1er trimestre 2021 . 

Vous allez me dire que le paysage décrit est noir. Il n'en est rien. Consultante en mutations, je pense qu'un dirigeant, un CODIR doivent être pessimistes - proactifs pour travailler des scénarii " hypothèse basse" afin de sécuriser l'Entreprise.

De ce plan décliné en Business Plan Post Coronavirus, en plans d'action Commercial + Cost Killing charges dites secondaires + Efficience Interne de la chaine de valeurs, l'entreprise pourra rebondir Post Coronavirus grâce à ses compétences collectives humaines. 

Comment? 

ImageAvoir des soft skills armées post Coronavirus au sein du CODIR : Cette crise inédite n'a rien à voir avec celle de 2007. Elle va obliger de repenser vite et bien les leviers du Lendemain Post Coronavirus 

- Pro activité et prospective commerciales : réactiver ses clients, réarmer les devis, les commandes, trouver de nouveaux clients, chasser pour concrétiser .... vont devenir les armes commerciales pour booster le chiffre d'affaires court terme 

- Efficience Lean de la chaine de valeurs : service clients ++, qualité zéro défauts, livraisons Just in times, adaptabilité réactivité aux besoins des clients ..... vont devenir les armes d'efficience à tous les niveaux internes pour vendre, produire, facturer et encaisser vite. 

Cela demandera une capacité d'innovation, de remise en cause, de levée des croyances, un remue-ménage de changements et d'adaptation par la créativité, la dynamique et l'intelligence émotionnelle et collective, les compétences du sens commun. 

Que doit-on éviter?  

Les personnels de santé nous ouvrent la voie. Ils montrent l'exemple, cet exemple de passion, d'éthique, du sens commun.

Ils font preuve d'un Professionnalisme, d'une Conscience Humaine, Sociale, Professionnelle collectives qui méritent Admiration et Reconnaissance. 

Tout salarié devra d'après moi, faire la même chose pour sauver son entreprise et éviter le chômage, la récession, la crise. Nous devrons innover, repenser à court terme notre vision de l'Entreprise, notre Engagement et de notre Implication au travail pour laisser derrière nous les séquelles du Coronavirus sur nos Entreprises

Comment ?  

Deux scenarii sont toujours en balance. Cela a toujours été et sera toujours. 

Le premier , le plus direct et le plus facile : le cost killing, la réduction des charges, les licenciements économiques ou même le dépôt de bilan.  

Le second, le plus complexe et difficile car il s'appuie sur l'intelligence collective, les valeurs humaines collectives : le management par les enjeux, l'agilité managériale, le sens commun, l'innovation, l'accéptation des sacrifices individuels pour l'intérêt général. 

Personnellement, je préfère le second. Et vous?

SI vous partagez mes interrogations, mes raisonnements à la fois critiques mais prospectifs, si vous avez besoin  d'être accompagné à la fois en efficience mais en stratégie Post Coronavirus,les consultants - formateurs - coachs de notre Cabinet sont à votre écoute 

Image Image Image
  •  Pour le conseil et l'accompagnement personnalisés stratégie - développement - organisation /efficience et management / ressources humaines
  •  Pour la professionnalisation des compétences de vos équipes
  • Pour le partage du sens commun en logique Team Building et Intelligence Collective 

                       

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Nom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Site internet
(facultatif)

Votre commentaire

Recevoir les réponses à ce commentaire par email

Je souhaite recevoir la newsletter

Dans la même catégorie